Accompagner l’épanouissement

Des enfants et des jeunes

Au carrefour de multiples enjeux, la politique enfance et jeunesse est un axe fort des ambitions municipales. Présentation des principales mesures mises en œuvre pour le bien-être des plus jeunes.

L’action en faveur de la jeunesse figure au rang des priorités sur lesquelles l’équipe municipale s’est engagée avec détermination. Une panoplie de réalisations concrètes, issues de la réflexion amorcée depuis 2008, a renforcé progressivement les dispositifs existants. Ces actions en faveur de la jeunesse sont extrêmement variées et embrassent de très nombreux domaines de la vie municipale : accueil des tous petits, affaires scolaires et périscolaires évidemment mais aussi sécurité, prévention, cadre de vie, sport, culture, citoyenneté… Il faut donc aider les parents à concilier vie familiale et professionnelle, donner à chaque enfant la chance de pratiquer des activités culturelles et sportives. Mais aussi offrir aux jeunes les accès aux informations qui les préoccupent et aux activités qui les intéressent ainsi qu’un lieu où ils peuvent se rencontrer.

 

Des équipements de qualité

pour répondre aux besoins de tous

Investissements importants et entretien des bâtiments au quotidien permettent aux jeunes de la commune de bénéficier d’infrastructures de qualité.

Ces dernières années, chaque budget d’investissement a vu inscrit une ligne pour un projet à destination des jeunes désidériens : nouvelle cour pour l’école maternelle, rénovation des locaux et de la cour de la Marelle, création d’une aire de jeux au carrefour des écoles et du city stade… Et évidement la réhabilitation de la Maison Meunier dont les jeunes sont très nombreux à en profiter chaque jour.

Les écoles font également l’objet d’une attention toute particulière : à chaque vacance d’importants travaux d’entretien sont réalisés. De plus, les classes sont équipées de tableau blanc numérique. Une salle informatique et une quarantaine de tablettes viennent compléter l’équipement numérique. Et les crèches où la climatisation a été installée l’année dernière, ne sont pas oubliées.

Enfin, les associations sportives et culturelles bénéficient de nombreux équipements et salles aménagées pour organiser leurs activités : tatami, gymnase, salle de danse, terrain de tennis… Elles perçoivent également des subventions supplémentaires à hauteur de plus de 10 000€ pour les 1 026 adhérents de moins de 20 ans qu’elles accueillent cette année.

Des activités nombreuses

pour s’épanouir à tout âge

La mairie et de nombreux partenaires s’investissent et s’engagent auprès des jeunes pour leur proposer de nombreuses activités.

Dès 2014, l’équipe municipale a été confrontée à la réorganisation des rythmes scolaires. Si les NAP ont pris fin à la rentrée 2018, les parents avaient très largement souligné la qualité des activités mises en place par la mairie. Depuis un an à l’école de St Fortunat et dès la rentrée 2019 pour l’école primaire du Bourg, de nombreuses activités sont proposées sur le temps méridien, en association avec Léo Lagrange. Ce partenaire, avec qui la commune travaille en toute confiance, s’est vu confié la gestion de l’ALSH, lié par un contrat de délégation de service public, subventionné en partie le budget communal ( ?). Un travail tout particulier est mené avec les adolescents afin de leur proposer des activités régulières et des temps d’échange et de discussion.

La Maison Meunier propose également avec les RDV de la Bibliothèque une trentaine d’animations gratuites chaque saison à destination des enfants. La Fête du sport accueille chaque année environ 160 personnes pour découvrir dans un esprit convivial les associations sportives de la commune.

L’engagement constant de l’équipe municipale permet aux familles de s’épanouir : des places en crèche en augmentation et un relais d’assistant(e)s maternel(le)s dynamique en intercommunalité, le maintien des classes des écoles publiques permettant un enseignement dans les meilleures conditions et un investissement communal important, ou encore des solutions péri et extra scolaires de qualité. Et parce que la jeunesse est définitivement source d’inspiration, de nouveaux projets sont à l’étude…

Les chiffres

 

 

 

1 406 désidériens ont moins de 18 ans

31 ateliers gratuits pour les enfants dans le cadre des RDV de la Bibliothèque

600 K€ de budget d’investissement depuis 2014

 

En Bref

Conseil Municipal d’Enfants : les débuts de la citoyenneté

Depuis 2002, la commune a mis en place un conseil municipal d’’enfants, composé de dix-huit enfants du CM1 à la 6ème. Élus pour deux ans par leurs camarades de classe et encadrés par plusieurs adultes très impliqués, ils participent à toutes les cérémonies officielles et élaborent eux-mêmes différents projets sur le thème du développement durable, des rencontres intergénérationnelles avec la maison de retraite, de la solidarité…

Le Hub de Léo Lagrange

A l’âge de tous les possibles, les 12-16 ans ont besoin de se retrouver entre eux, d’acquérir progressivement leur autonomie et de se voir reconnaître un droit de parole.

Ce dispositif d’accompagnement des années collège a vocation à être en phase avec les évolutions de la société et les pratiques des adolescent.e.s et s’engage activement dans la culture numérique.

L’accueil se déroule dans les locaux de La Marelle les vendredis soirs en période scolaire de 19 h à 22 h. Placé sous la responsabilité d’animateurs diplômés, il permet aux adolescent.e.s de se retrouver, d’échanger, de vivre des moments conviviaux entre pairs, de faire des sorties et de mettre en place des projets collectifs tout au long  de l’année.