Réforme des rythmes scolaires : une belle expérience s’achève

Maintien de la semaine à 4,5 jours ou retour de la semaine à 4 jours ? Question principale de l’enquête posée aux familles, qui se voulait avant tout une réelle évaluation de l’application de la réforme des rythmes scolaires sur la commune. Retour sur les résultats.

Au regard du décret ministériel du 28 juin 2017 autorisant les villes qui le souhaitent à revenir à la semaine de quatre jours, Saint-Didier a choisi de prendre le temps d’une évaluation globale de l’impact de la réforme des rythmes scolaires sur son territoire.

Le dispositif d’évaluation s’est intéressé non seulement au rythme de l’enfant, de la famille, aux apprentissages, mais également  aux relations entre les différents acteurs éducatifs.

À cet effet, une consultation sous la forme de questionnaire a été menée en novembre dernier auprès des 271 familles qui fréquentent les écoles communales, des enseignants ainsi que des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM). La rédaction de l’enquête proposée aux familles ainsi que son dépouillement se sont faits conjointement par la mairie et les associations de parents d’élèves.

À l’appui des résultats de ces enquêtes et d’une analyse financière, un premier bilan sur les trois dernières années a été présenté en conseil municipal le 1er février et lors des conseils d’école extraordinaires du Bourg et de St Fortunat les 6 et 7 février.

Au vu des résultats de la concertation auprès des parents et des enseignants et afin de suivre l’avis de la majorité, la Commune a voté lors du Conseil municipal du 1er février le retour à la semaine à 4 jours. Les deux conseils d’école extraordinaires des 5 et 6 février se sont également prononcés dans ce sens.

La demande de cette nouvelle organisation a été adressée au Directeur académique des services de l’Education nationale, décisionnaire final du rythme de nos écoles à la rentrée de 2018.