RENCONTRE AVEC GEOFFROY BING

nouveau président de l’école de musique midosi

Élu en début d’année, Geoffroy Bing répond à nos questions.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de prendre la présidence de l’école de musique ?

Je suis moi-même musicien, violoniste amateur, et suis passé par une école de musique. Je sais tout ce que la musique peut apporter à celui ou celle qui la pratique, à la fois dans la rigueur de travail qu’elle exige mais aussi dans les émotions qu’elle procure. Je suis ravi, à travers cette présidence, d’oeuvrer à mon tour à ce que la musique profite au plus grand nombre.

Quelle vision de l’école souhaitez-vous porter ?

Elle repose tout d’abord sur des valeurs qui sont le ciment du collectif que nous formons : ouverture à l’autre, rigueur, plaisir et coopération. Ces valeurs donnent un sens à nos projets et à notre offre pédagogique. Apprendre dans notre école de musique passe tout autant par une pratique individuelle de son instrument que par une pratique collective. Enfin, nous souhaitons davantage prendre part à l’animation de Saint-Didier par des concerts proposés par nos élèves bien sûr, mais aussi par nos professeurs qui sont des artistes en plus d’être des enseignants.

Concrètement, quelle forme prend cette vision dans les enseignements que vous proposez ?

Dès cette rentrée, l’école a renouvelé son offre en valorisant davantage les ensembles existants (jazz, rock, musiques du monde, etc.), en proposant de nouveaux ateliers (percussions, guitares, choeur d’enfants) et de nouvelles possibilités aux adolescents et aux adultes. Nous avons également à coeur de repenser la formation musicale qui est indispensable à la pratique instrumentale. Nos nouvelles recrues de la rentrée, Felix et Margaux, deux étudiants du Conservatoire Supérieur de Musique de Lyon, mettent toute l’énergie qu’il faut pour y arriver.

Les conditions pour réussir sont-elles aujourd’hui réunies?

Nous avons la chance d’avoir Benoit Rullier, le directeur de l’école, à nos côtés. Benoit a oeuvré dès son arrivée à la refonte du projet de l’école et sa mise en oeuvre. Nous avons aussi un beau conseil d’administration qui s’est enrichi ces deux dernières années de nouveaux arrivants. Et bien sûr la qualité et l’implication de nos professeurs nous permet d’être rigoureux dans les apprentissages sans pour autant perdre de vue le plaisir de la musique !
Certes, l’équilibre économique de MIDOSI reste fragile mais la confiance que nous renouvellent les adhérents et nos partenaires encore cette année nous conforte dans nos orientations. Donc oui, nous avons une très belle équipe ! Il ne nous manque plus qu’un espace physique plus partagé, qualitatif et accueillant et nous aurons tout pour réussir !