Rencontre Valérie Decelle : Directrice de la Maison Médicale de la Fougeraie

Faire en sorte que le jeune patient n’ait pas qu’une vie hospitalière mais une vie d’enfant, pleine d’activités éducatives et récréatives, favorisant le développement des sens et s’ouvrant à la découverte d’autres murs que ceux de sa chambre d’hôpital.

Parlez-nous de votre maison médicale ?

Créée sur des fonds privés en 1956, La Fougeraie était à l’origine une pouponnière accueillant des enfants de 0 à 3 ans. Il s’agissait alors d’enfants en période pré ou post-opératoire, d’enfants rachitiques ou souffrant de troubles respiratoires. Dans les années 1970, La Fougeraie se tourne vers l’accueil d’enfants plus grands nécessitant des soins médicaux lourds sur des séjours de plus longues durées.

Aujourd’hui, la Fougeraie reçoit des enfants et adolescents polyhandicapés lourdement médicalisés ou avec les conséquences d’une déficience cérébrale dans le cadre d’une autorisation d’activité de soins de suite et de réadaptation pédiatrique. Ils nécessitent tous une aide continue pour tous les gestes de la vie quotidienne.

En 2017, La Fougeraie a accueilli 70 enfants pour des séjours de 3 jours ou d’une durée plus continue sur l’année, avec une durée moyenne de séjour de 15 jours et une durée moyenne d’hospitalisation de l’ordre de 180 jours.

Allez-vous quitter Saint- Didier ?

Compte tenu de locaux désormais inadaptés, le déménagement est programmé en février 2019 au sein du Médipôle Lyon Villeurbanne de 740 lits.

En quoi les Associations Désidériennes peuvent vous aider ? À quoi serviront les fonds collectés ?

Il est fait appel à la générosité des habitants et associations désidériennes pour contribuer au financement d’activités spécifiques et variées pour les jeunes patients de la Fougeraie : venue de clowns, interventions musicales, lectures de contes, sorties, recours à des médiations animalières…. permettant d’offrir le « mieux-être » et le sourire des patients en guise de récompenses pour tous.