Le mot du maire

Lire le mot du maire

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. (W. Churchill)

Aujourd’hui, alors que le dernier poilu de la Grande Guerre a disparu, que la guerre d’Algérie, le dernier conflit connu par notre pays, est terminée depuis un demi-siècle, il importe de rappeler à nos concitoyens, les sacrifices consentis par leurs aînés et les valeurs défendues pour qu’ils puissent à présent vivre dans un pays libre, au cœur d’une Europe réconciliée et en paix.

Rappeler et faire partager ces valeurs, c’est là tout le sens du devoir de mémoire contenu dans les cérémonies patriotiques que sont les différentes commémorations que nous célébrons toute l’année.

Nous, adultes, parents, élus, acteurs de la vie locale, avons un rôle pédagogique essentiel à jouer pour transmettre aux plus jeunes la mémoire utile à la compréhension de l’histoire de leur pays, la France, et la vision la plus juste des guerres qui ont marqué notre passé, sans tabous, ni regards partisans.

Dans cette édition, (re)-découvrez le destin terrible d’Ennat Léger et je vous attends nombreux le 13 décembre au Centre Laurent Bonnevay pour la soirée projection-débat sur les Rescapés de Montluc.

Denis Bousson,
Maire