Pyrales du buis

La Pyrale du buis est une espèce de lépidoptère de la famille des Crambidae. Cette larve de papillon nocturne de deux à trois centimètres, originaire d’Asie, a fait son apparition en France en 2008. La chenille est reconnaissable à sa tête noire luisante et son corps vert clair, strié longitudinalement de vert foncé.

Elle figure sur la liste d’alerte de l’Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes (OEPP). La chenille tisse des toiles autour des plants infestés et laisse sur le sol de nombreuses déjections vert foncé.

Étant très vorace, elle ne s’attaque qu’au buis, en commençant par les feuilles centrales avant d’élargir sa consommation en périphérie, ce qui rend un aspect « grillé » aux feuilles.

 

COMMENT LUTTER CONTRE CE FLÉAU ?
Elle n’est pas dangereuse au contact mais il est préférable de l’aborder avec des gants. La prolifération de cet insecte est très rapide et il faut compter trois cycles de reproductions (mars, juillet et septembre) d’où la nécessité d’agir vite.

L’absence de prédateurs naturels rend la lutte biologique efficace. Une simple pulvérisation d’une préparation composée d’une bactérie, le Bacillus Thuringiensis (ou Bacille de Thuringe), et quelques heures suffisent à exterminer les chenilles.

Ce produit est certifié par l’agriculture biologique et se trouve facilement en jardinerie. De plus, cette pratique évite que d’autres insectes, comme les abeilles, ne soient touchés et ne laisse aucun résidu dans le sol ou sur les plantes.